Loi fédérale concernant la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (LBA)

La Suisse accorde une grande importance à la lutte contre le blanchiment d’argent afin notamment de garantir l’intégrité de sa place financière. Partant, le gouvernement suisse s’est mobilisé depuis de nombreuses années à l’échelle internationale afin de développement de normes permettant de lutter efficacement contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. De plus, elle s’est engagée à mettre en œuvre systématique ces règles au niveau national. Dans ce cadre, la LBA joue en Suisse un rôle central dans ce domaine et est régulièrement mise à jour afin de tenir compte des évolutions internationales.

Notre Etude conseille de nombreuses sociétés soumises à cette législation notamment dans le cadre de l’obtention de leur agrément en qualité d’intermédiaire financier, des procédures à mettre en place et des annonces à effectuer auprès des autorités. De surcroît, lorsqu’une procédure administrative ou pénale est ouverte à leur encontre, notre Etude défend leurs intérêts en mettant en place une stratégie adaptée à leur situation et les représente auprès des instances compétentes.

En cas de question en matière de droit bancaire, n’hésitez pas à consulter nos avocats spécialisés dans ce domaine.

Articles

, ,

Commentaire de l'arrêt du Tribunal fédéral relatif à la Watch-List de la FINMA

S’il est incontestable que la FINMA doit pouvoir collecter les données nécessaires à l’exercice de sa surveillance dans le but, notamment, de protéger les investisseurs, la personnalité des individus dont les données sont collectées doit impérativement être protégée conformément aux dispositions constitutionnelles et à la législation sur la protection des données.
,

Nouveautés réglementaires gérants de fortune indépendants

Les 2 et 3 juin 2016, T&CO SA, avocats organise, en partenariat avec BDO SA, un séminaire qui s'adresse aux gérants de fortune indépendants.

Pages